Prénoms révolutionnaires

 

Bref rappel historique

-Les registres d'état civil: Fin 1792, les curés sont dessaisis des registres paroissiaux sur lesquels ils avaient obligation d'inscrire les baptèmes, mariages et sépultures. Désormais, ces registres sont tenus par les officiers municipaux, ils y mentionnent les naissances, mariages, et décès. Pour tous les citoyens, quelque soit leur religion, les déclarations de naissances et décès sont obligatoires, et seul le mariage civil est légal.

-Le calendrier répuplicain: Il entre en vigueur fin 1793, tous les fonctionnaires sont tenus de l'utiliser. Sur ce nouveau calendrier ne figure plus aucune fête religieuse, aucun nom de saint (voir le calendrier). Dans toute la France, quelques parents prénomment alors leur enfant en s'inspirant des noms du calendrier (Châtaigne, Pimprenelle, Mélèze, Messidor...) ou de noms de personnages de l'antiquité ou de l'actualité (César, Brutus, Marat), ou d'autres prénoms révolutionnaires (Liberté, Montagne).

Les prénoms révolutionnaires à Paray-le-Monial

Paray-le-Monial est une ville de Saône et Loire, de petite taille: une centaine de naissances par an au moment de la révolution.

En compulsant les registres des naissances de Paray, je me suis régalée au moment du passage au calendrier républicain. Au début de l'an II de la République, sont nés Franc-Quartier dit Décadi, Nivôse, Liberté, Sextide, Balsamine, Jasmin... Tiens! un Chou-fleur, le témoin est jardinier, une Jonquille, une Orange. Régal d'autant plus grand qu'en marge de l'acte, l'officier de l'Etat Civil note "Baptème d'Orange", "Baptème de Sureau", "Baptème de Tullippe".

 

Ils me semblaient nombreux les Romarin, Fraxinette, Egalité, beaucoup plus nombreux que les habituels Marie, Catherine, Antoine et Jean. Je continuai ma lecture, que de Rose! un Brutus Cadet, un Floréal né le 27 floréal. Un Romarin (joli prénom), fils de cultivateur, le témoin déclare s'appeler Romarin Berthelot, il a 38 ans et est charpentier. Trois jours après, un autre Romarin, fils illégitime, déclaré en mairie par l'épouse de Romarin Berthelot. En l'espace d'un mois, il nait quatre Romarin dont deux illégitimes, je suppose que ce Romarin Berthelot a influencé les déclarants.

En arrivant à la fin de l'an II, les naissances de l'année sont récapitulées dans l'ordre alphabétique .... des prénoms! C'est la cerise sur le gâteau, mon régal se transforme en jubilation (les généalogistes comprendront).

C'est ce plaisir pris à la lecture des registres de Paray qui m'a donné l'envie d'en savoir plus.

1°) Quels prénoms étaient attribués avant la parution du Calendrier Républicain, notamment, y avait-il des Rose, qui est aussi un prénom chrétien.

2°) Les prénoms révolutionnaires sont-ils vraiment plus fréquents que les prénoms chrétiens comme j'en ai eu l'impression.

3°) Dans une ville voisine, de même taille, est-ce différent?

4°) Que sont devenus Egalité Seure, Jasmin Thery, Orange Barthélémy, Tubéreuse Touillon et les autres?

========

 

1°) Prénoms à Paray du 1-1-1792 au 14-10-1793 (21,5 mois sous l'ancien calendrier)

FILLES

nombre de prénoms (1)

GARCONS

nombre de prénoms (1)

Marie

*********************

Antoine

*************

Catherine

************

Jean

*************

Claudine

************

Claude

**********

Jeanne

**********

Jean-Marie

**********

Anne

******

Jean-Baptiste

********

Françoise

******

Benoit

********

Marguerite

****

Pierre

********

Jacqueline

***

Jacques

*******

Philiberte

***

François

******

Thérèse

***

Georges

***

Benoite

**

Philibert

***

Elizabeth

**

Denis

***

Louise

**

Henri

***

Pierrette

**

Louis

***

Bénigne

*

Alexandre

*

Charlotte

*

Anne

*

Denise

*

Barthélémy

*

Etiennette

*

Christophe

*

Gabrielle

*

Emiland

*

Luce

*

Etienne

*

Marie-Antoinette

*

Gaspard

*

Marthe

*

Guillaume

*

Mathilde

*

Charles

*

Pétronille

*

Hercule

*

Lazare

*

Michel

*

Paul

*

Sébastien

*

Thomas

*

Aucune fille ne se prénomme Rose

 (1) Il s'agit du nombre de prénoms et non du nombre de naissances (certains enfants ayant deux ou trois prénoms).

 

 

2°) Prénoms à Paray après l'entrée en vigueur du calendrier républicain (11 premiers mois)

FILLES

nombre de prénoms

GARCONS

nombre de prénoms

Rose

********

Jean

****

Catherine

********

Jean-Marie

****

Marie

******

Pierre

****

Jeannette

****

Romarin

****

Balsamine

***

Antoine

***

Antoinette

**

Philibert

**

Françoise

**

Claude

**

Aimée

*

François

**

Bénigne

*

Jacques

**

Benoite

*

Léonard

**

Claudine

*

Egalité

**

Fraxinette

*

Brutus Cadet

*

Giroflée

*

Chou-fleur

*

Jeanne

*

Denis

*

Jonquille

*

Emiland

*

Julie

*

Etienne

*

Louise

*

Floréal

*

Marguerite

*

Franc-Quartier dit Décadi

*

Orange

*

Georges

*

Tubéreuse

*

Jasmin

*

Tulipe

*

Jean-Baptiste

*

Joseph

*

Liberté

*

Michel

*

Nivôse

*

Plantin

*

Sextide

*

Sureau

*

A Paray, au cours de l'an II, 35% des prénoms sont révolutionnaires (en y incluant les Rose)

 

3°) A Digoin, ville voisine, qu'en est-il ?

A Digoin, comme dans toutes les communes de France, fin 1792 les curés laissent les cahiers paroissiaux à l'officier municipal, en l'occurence à Jean -Marie Berthelet, 28 ans chirurgien, qui rédige le premier acte d'état civil le 31 décembre 1792. Mais, chose étrange, l'acte qui suit celui du 31 décembre 1792 est daté du 20 juin 1793: 6 mois sans qu'aucun acte ne soit enregistré!

Le passage au calendrier républicain a lieu en novembre 1793 (brumaire de l'an II). Il nait: Claude, Jean-Baptiste, Catherine, Jacqueline, Marc, Louis-Henry, François, Etienne, Jean, Claudine, Benoit, Rose (ah! une rose), Jean-Marie, Marianne... Mais, dans ce registre d'état civil, voici ce qu'écrit J-M Berthelet:

"Aujourd'hui, 7 nivôse de l'an II de la République Une et Indivisible, à 3 heures après midi, nous officiers publics soussignés, instruits que les citoyens Peulin fils, Dusseuil fils, Jarry l'ainé, Bobilier charpentier et Vincent Guéraud, tous citoyens de ce lieu, avaient négligé de faire enregistrer les naissances de leur enfant, les avons dénoncé au Procureur de la Commune, et invités à faire sur le champ leur déclaration ainsi qu'il suit....." Suivent les déclarations de naissance des enfants de ces 5 citoyens (l'une de ces naissances remonte à plus de trois mois).

Au cours des onze premiers mois qui suivent la mise en service du calendrier républicain, 89 naissances sont enrégistrées (92 prénoms), on compte deux "Rose", et une fille au prénom illisible, ce pourrait être "Vétoine" (plante du calendrier) ou bien "Héloïse".

A Digoin, au cours de l'an II, 3% des prénoms sont révolutionnaires.

 

Qu'est- ce qui pourrait expliquer ces différences entre Paray-le-Monial et Digoin? De simples registres, d'apparence neutre, donnent un aperçu de l'ambiance qui règne dans ces deux villes, du moins en ce qui concerne les rapports avec la municipalité.

A Paray, l'officier municipal rédige ainsi son premier acte: "Par devant nous....... se sont présentés Catherine C...et Jean R... lesquels nous ont déclaré en présence de Jean-Marie ... et avec lui, que Françoise Fayotte son épouse est accouchée et nous a présenté un enfant que nous avons reconnu être une fille et à laquelle ils ont donné le nom de Catherine, son parrain a été le dit Jean R... et la marraine Catherine C..."

Dans les actes suivants, il ne nomme pas parrains et marraines, mais en marge de l'acte, il écrit "Baptème de ..." . Pour un enfant mort-né, il écrit "enfant mort sans baptème".

Et que dire de celui qui dit s'appeler Romarin Berthelot et porte ainsi le même prénom que le nouveau-né (dont il est visiblement le parrain).

A Paray, les officiers municipaux semblent inspirer confiance à la population, il est visible que les membres de la municipalité ne sont pas politisés, tout parait se passer sans heurts, et pour certains dans l'enthousiasme révolutionnaire.

A Digoin, on ne peut que constater une réticence aux changements, l'ardeur républicaine n'est pas visible. Peut-être la population regrette-t-elle son curé, peut-être l'équipe municipale "en fait-elle trop"?

 

4°) Que sont devenus ces enfants de l'an II prénommés Tubéreuse, Sextide, Jonquille, Sureau, Chou-fleur ou Fraxinette?

Ils ont été baptisés, on connait leurs parrain et marraine, ce sont à coup sûr les témoins qui, avec le père, déclarent la naissance. Quel a été leur prénom d'usage? Certainement pour la plupart d'entre eux, leur prénom de baptème, quoique... Franc-Quartier dit Décadi a-t-il été appelé par ses parents Décadi? Romarin Moraillon dont le parrain dit se prénommer Romarin, quel prénom a-t-il porté? Lorsqu'ils se sont mariés, quel est le prénom inscrit sur l'acte de mariage?

Habitant loin de Macon, je n'ai pas encore eu l'occasion d'éplucher les registres des mariages aux environ de 1810-1820 pour retrouver trace de Nivôse Royet, Liberté Bonnin, Plantin Moreau, Rose Briançon.... Si vous les avez croisés, merci de me donner de leurs nouvelles. Il s'agit de: (nés à Paray)

BARTHELEMY Orange (fille) 22 mess. de Pierre et de Bénigne DESBORDES

BONNIN Liberté (garçon) 16 niv de Antoine et Claudine MEINAUD

BRANCION Rose 6 vent. de Jeanne (pas de père, la mère est mendiante)

BRANDIN Giroflée 1 therm. de Guillaume et de ??

BRETON Tullippe 23 germ. de Claude et de Marie "SOURAILLARD"

CHARONDIER Brutus Cadet 10 pluv. de Antoine et de Marie CHARVET

CHAUVET Rose 24 niv. de Jean et de Marie "MAGORNE"

COGNIARD Rose 6 prai. de "Nicolas" et de Benoite DUCRET

DEROST Romarin 2? germ. de ? (pas de père)

DUCROUX Sextide (garçon) 16 niv. de Jean et de Jeanne "VESIME"

DURAND Fraxinette 1er supplém. de Jean-Marie et de Claudine PERRIN

FAUCONNET Franc-Quartier dit Décadi 20 frim. de Jérome et de Denise CHARONDIER

FENAILLON Romarin 3 germ. de Louis et de Marie SAMELOT

FOUR Romarin 6 germ. de Benoite (pas de père)

FREREJEAN Sureau 17 prai. de Pierre et de Philiberte MEUNIER

GUIGNEAUT Floréal 27 flor. de Robert François et de Claudine JACQUET

JUIF Rose 30 frim. de François et de Marie BERTAINGAUT

MIARD Chou-fleur 12 prai. de Pierre et de Catherine GALAY

MORAILLON Romarin 16 flor. de Jean et de Antoinette CHANDON

MOREAU Plantin 2 fruct. de Jeanne (pas de père)

NICOLAS Egalité (garçon) 30 flor. de Henri et de Jeanne JOBART

NICOLAS Rose 18 frim. de Jean et de Guillemette BESSON

PASQUIER Rose 5 mess. de Jean et de Jeanne-Baptiste MOCQUIN

PELLENARD Belzamine 24 niv. de Benoit et de Laurence "BUBLISTE"

PLUCHOT Belzamine 14 pluv. de Augustin et de Etiennette BERTHIER

PORTHERAT Rose 8 pluv. de Louis et de Pierrette DAMET

ROYET Nivose 11 niv de Claude et Jeanne BACHELET

SEURE Egalité 21 frim. de Benoit et de Philiberte GINET

THERY Bellezamine 10 prai. de Antoine et de Marie LABROSSE

THERY Jasmin 25 niv. de jean et de Laurence EMORINE

THEVENET Joncquille 15 prai. de Sylvestre et de Marie SAULNIER

THEVENET Rose 14 prai. de Sébastien et de Marie SAULNIER

TOUILLON Tubéreuse 6 prai. de François et de Marie BRETON

retour à l'accueil