VERVEINE (Vervénacées)

27 prairial

   Verveine officinale

La verveine officinale croît spontanément le long des chemins.

"Son principal usage est dans la douleur et les autres affections de la tête par causes froides, dans les maladies des yeux et de la poitrine, la toux invétérée, l'obstruction du foie et de la rate, la jaunisse, les maux de ventre et la dysenterie; elle pousse et brise le calcul et guérit les plaies.
En usage externe, les feuilles pilées mêlées ensuite avec de la farine de seigle et des blancs d'œufs le tout étendu sur des étoupes et appliqué sur la partie est un remède fort éprouvé pour les maux de rate et pour la pleurésie; on applique aussi pour cette dernière maladie et pour les points de côté les feuilles seules fricassées dans la poêle avec un peu de vinaigre... On a guéri une douleur de tête extraordinaire en pendant au cou du malade de la verveine pilée et mise dans un sachet. L'eau distillée de verveine est très bonne pour les maladies des yeux.... le suc de l'herbe éclaircit la vue et nettoie les yeux".

(La nouvelle maison rustique, an XII).

   Verveine ornementale

calendrier républicain