TOMATE (Solanacées)

28 vendémiaire


 Elle fut découverte au Pérou par Christophe Colomb au 15ème siècle et arriva en Europe un siècle plus tard.

Tout d'abord, elle fut considérée comme un produit vénéneux et pendant trois siècles, hormis dans le bassin méditerranéen,  on l'utilisa uniquement comme plante d'ornement.  En France, ce sont les Provençaux qui sont les premiers à la consommer. Une anecdote raconte que tous les Provençaux qui étaient montés à Paris pour la fête de la Fédération Nationale du 14 juillet 1790, exigeaient des tomates partout où ils allaient. Ce fut le restaurant " Les Trois Frères Provençaux" qui proposa le premier les tomates à la carte. Devant la demande de plus en plus importante des consommateurs, les maraîchers des environs de Paris se mirent à cultiver la tomate avec beaucoup de succès.

Extrait de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert:

"Tomate: c'est le nom que porte la pomme d'amour à la côte de Guinée où elle croît abondamment. Les Espagnols qui ont appris des peuples de ce pays à manger ce fruit ont adopté aussi ce nom. Ils les cultivent fort communément dans leurs jardins; et c'est de chez eux que la culture de cette plante est passée depuis quelques années en Languedoc et en Provence où on l'appelle du même nom.
Le fruit de tomate étant mûr est d'un beau rouge et il contient une pulpe fine, légère et très succulente, d'un goût aigrelet relevé et fort agréable, lorsque ce fruit est cuit dans le bouillon ou dans divers ragoûts. C'est ainsi qu'on le mange fort communément en Espagne et dans nos provinces méridionales, où on n'a jamais observé qu'il produisît de mauvais effets."

calendrier républicain