TILLEUL (Tiliacées)

19 prairial

 Planté le long des avenues pour la qualité de son ombrage et sa facilité à supporter la taille, le tilleul est utilisé depuis toujours en médecine aussi bien qu'en sorcellerie : Pline mentionne les heureux effets du vinaigre d'écorce sur les vices de la peau; sainte Hildegarde conjurait les pestilences au moyen d'un anneau décoré d'une pierre verte sous laquelle se trouvait une parcelle de tilleul entourée d'une toile d'araignée, et pour La nouvelle maison rustique publiée en l'an XII:

"Les fleurs de tilleuls sont chaudes, dessicatives et céphaliques, leur principal usage est dans l'épilepsie, le vertige et l'apoplexie. Les feuilles et l'écorce dessèchent répercutent et poussent par les urines, le mucilage tiré de l'écorce est bon contre la brûlure et contre les ulcères, la semence remédie à la dysenterie à toute sorte de flux, à l'hémorragie du nez étant mise dedans. Le bois, réduit en charbon et éteint dans du vinaigre, résout rapidement le sang grumelé. Les feuilles appliquées sur les tumeurs des pieds servent à les dissoudre; leur décoction sert contre la douleur du ténesme, appliqué en forme de fomentation à l'anus avec des linges doubles; elle resserre en même temps le ventre et ôte l'envie d'aller fréquemment au siège."

De son écorce, on fait cordes à puits et câbles, sa seconde écorce servait de papier. Le bois du tilleul est souvent utilisé en ébénisterie et en sculpture c'est un bois tendre qui prend bien la teinture. Ses fleurs sont mellifères.


calendrier républicain