THYMÉLÉES (Thyméléacées)

22 pluviôse

Il en existe plusieurs sortes dont le mézéréon et le garou (ou Thymélée de Montpellier)

Le Garou selon La nouvelle maison rustique, (an XII):

Son fruit "à peu près gros comme celui d'une myrte qui purge violemment est d'une âcreté corrosive ainsi que ses feuilles et ses racines qui ont pourtant un goût très doux au commencement. Les perdrix et plusieurs autres oiseaux sont friands du fruit de cet arbuste. Sa racine est du nombre des drogues médicinales. L'usage ordinaire de cette plante est de détourner les humeurs, soit employée en séton sur les animaux, soit en manière de cautère sur l'homme. On applique l'écorce moyenne sur la partie du tégument qu'on veut enflammer afin d'y déterminer un écoulement des humeurs séreuses. Dans les maladies qui demandent un prompt secours, il faut mieux appliquer les vésicatoires, parce qu'ils agissent plus vite [...]

Très souvent, il s'établit derrière les oreilles des enfants un écoulement d'humeur qui est salutaire; un peu d'écorce de garou servira à l'entretenir aussi longtemps qu'on le désirera, et même à l'augmenter "


Le Garou selon l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert:

"Ce purgatif est si violent, qu'on a fait sagement de le bannir de l'usage de la Medecine, du moins pour l'intérieur. Ce serait un fort mauvais raisonnement, et dont on se trouverait très mal; de se rassurer contre le danger que nous annonçons ici, parce qu'on saurait que les perdrix et quantité d'autres oiseaux sont très friands de ce fruit, et qu'ils n'en sont point incommodés: l'analogie des animaux ne prouve rien sur le fait des poisons.

La racine de cette plante prise intérieurement, est un poison mortel, selon Camérarius; on s'en sert quelquefois extérieurement, lorsqu'elle est sèche, pour faire couler les sérosités dans les migraines et dans les fluxions sur les yeux. Dans ces cas, on perce l'oreille, et on y passe un petit morceau de cette racine; mais l'emplâtre épipastique ordinaire préparé avec les cantharides, appliqué derrière l'oreille ou à la nuque du cou, fournit un secours de la même classe, plus efficace et moins dangereux."

calendrier républicain