SALICORNE (Chénopodiacées)

12 thermidor

Son nom signifie "corne de sel", elle est également connue sous les noms de haricot de mer, criste-marine ou perce-pierre.

Extrait de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert:

"Le goût en est agréable, piquant et aromatique. C'est une espèce de pourpier de mer. [...]
 Les riverains la cueillent et la vendent pour être salée et servir aux salades d'hiver. Il faut la saler avec un vinaigre faible et un peu de sel. Lorsqu'elle a resté environ un mois dans cette première saumure, on la transvase, soit dans des barrils ou des pots de terre, où l'on met de nouveau vinaigre plus fort. Le vinaigre blanc de la Rochelle est celui qui y convient le mieux. On ajoute au sel du gros poivre, des clous de girofle, quelques feuilles de laurier, et même un peu d'écorce de citron.

La créte marine croît au bord des marais, et sur les bancs de terre que la marée couvre journellement; celle-ci est la plus tendre et la meilleure: celle que l'eau de mer mouille plus rarement, est sèche et dure: des femmes, des filles et des enfans en font ordinairement la cueillette, qu'ils portent par sacs et paniers dans les villes voisines: il n'en croît pas sur les sables purs. Cette cueillette est libre et permise à tout le monde."

La salicorne brûlée et réduite en cendre a aussi été utilisée dès le Moyen Age dans la fabrication du verre comme agent fondant pour abaisser le point de fusion de la silice et augmenter l'éclat du verre.
Elle a aussi servi, après incinération à fabriquer la soude, elle même utilisée pour la fabrication de savons.

calendrier républicain