SAFRAN (Iridiacées)

(2 vendémiaire)

 

Le safran provient d'un crocus à fleurs violettes et aux stigmates orangés. Ces stigmates sont utilisés comme condiment, comme colorant alimentaire et servent à la confection d'appâts pour la pêche.

"Il faut choisir le safran nouveau bien séché, molasse et doux au toucher, en longs filets de très belle couleur, rouge et peu chargé de parties jaunes, fort odorant, d'un goût et d'une agréable odeur. Il y a des personnes qui s'attachent à celui qu'ils trouvent fort gras, qui fait du bruit dans la main, qui picote les yeux quand on l'approche du visage, qui est d'une belle couleur d'or, dont la main reste teinte, et qui se dissout aisément quand on le met dans quelque liqueur.[...]
Le safran sert non seulement en médecine, et aussi parmi les aliments, mais encore pour les peintures et les teintures. Les Espagnols, les Portugais, les Provenceaux, les Tourangeaux en mettent dans presque tout ce qu'ils mangent, d'autant qu'on lui attribue plusieurs bons effets, comme de fortifier l'estomac, de rendre les sens plus vifs, de réjouir le cœur et d'exciter le rire."
(La nouvelle maison rustique, 1755)

Recette du brouet vert d'œufs et de fromage au safran ("Le Ménagier de Paris" -  fin du XIV ème): "Prenez percil et un pou de frommage et de sauge et bien pou de saffren, pain trempé, et deffaites de purée de pois ou d'eaue bouillie, broyez et coulez: et aiez broyé gingembre deffait de vin, et mettez bouillir; puis mettez du frommage dedens et des œufs pochés en eaue, et soit vert gay. - Item, aucuns n'y mettent point de pain, mais en lieu de pain convient lart".

calendrier républicain