POMME DE TERRE (Solanacées)

(11 vendémiaire)

Tout le monde connaît l'histoire de la pomme de terre en France, mais tout le monde ne connaît pas les treuffes. En Bourgogne, on ne récolte pas les pommes de terre, on "tire les treuffes". Et aussi, on se régale de treuffes à la pâte. En voici la recette:

Prendre des treuffes qui se défont, bintjes ou Mona Lisa, les éplucher et les couper en gros morceaux. Dans une cocotte au fond épais, mettre du saindoux et y faire revenir du lard maigre. Sortir le lard et déposer à leur place les treuffes. Elles devraient légèrement dorer et même, attacher au fond du récipient. Quand elles ont un peu bruni, mouiller avec de l'eau, rajouter le lard, saler, poivrer, couvrir et laisser mijoter à feu doux. A vous de trouver la juste quantité d'eau: suffisamment pour que les treuffes ne brûlent pas, mais pas trop, ce n'est pas une soupe. Arrêter la cuisson quand les treuffes se défont. Huuuuum !

Et pourquoi ce nom de "treuffes"?

OLIVIER DE SERRES, dans Théatre d'Agriculture, parle ainsi de la pomme de terre: "Cet arbuste dit cartoufle, porte fruict de mesme nom, semblable à truffes et par d'aucuns ainsi appelé"

Suivons le chemin de la pomme de terre: elle débarque en Espagne, gagne l'Italie et la France. En Italie comme en France, la pomme de terre est "un tartufo", une truffe. En arrivant à Bâle, tartufo se transforme en Kartoffel. La Kartoffel s'introduit en France par le Dauphiné sous le nom de cartofle, puis elle gagne la région Lyonnaise où aujourd'hui encore, on mange des "cartofles".

calendrier républicain