PIVOINE (Renonculacées)

29 prairial


Extrait de La nouvelle maison rustique  (an XII)

 "Plante dont il y a deux espèces principales: une nommée pivoine mâle dont les fleurs sont simples, et l'autre pivoine femelle, qui les a doubles. L'une et l'autre espèces sont cultivées dans les jardins. La pivoine mâle est préférée en médecine à la femelle et est plus efficace; on se sert de sa racine et de sa semence. Vertus: La pivoine chaude est dessicative, d'une saveur amère et astringente, elle est céphalique et éprouvée dans les grands maux qu'on a coutume d'attribuer à la tête comme l'épilepsie, le vertige, la convulsion, l'incube appelé vulgairement cauchemar ou oppression nocturne.

Nota: on a vu des personnes sujettes à l'épilepsie, lesquelles sentant venir l'accès, mordaient dans une racine de pivoine mâle, la mâchait, et le mal ne les prenait point. Voici un très bon remède pour le même mal: Prendre quatre onces de racines de pivoine mâle, les faire bouillir dans quatre pintes d'eau jusqu'à la consomption de la moitié, en faire prendre huit ou neuf jours consécutifs au malade, un verre chaque jour, le matin à jeun, y ajoutant six gouttes d'esprit de vitriol."

Photo: Porcelaine de Limoges- Service "pivoine" Philippe Deshoulières (Musée d'Orsay).

calendrier républicain