Pêche (Rosacées)

22 vendémiaire

La pêche est cultivée en Asie 500 ans avant notre ère, connue dans l'Egypte ancienne et dans la Rome antique. En France, c'est à partir du XVI ème siècle que se développe sa culture jusqu'alors cantonnée dans le sud du pays. A la table de Louis XIV, on sert trente variétés différentes de pêches, et à la même époque, en Ile de France, la culture du pêcher en espalier se développe considérablement.

"Les pêches sont rafraîchissantes et humides, elles donnent peu de nourriture, et se corrompent aisément. Elles lâchent le ventre; étant mangées à l'entrée du repas elles le constipent..... Les noyaux ou amandes de pêche sont estimables contre le calcul et ils excitent puissamment les urines.... On tire de ces mêmes noyaux une huile par expression, qui est un beau secret pour les maux d'oreilles, surtout pour les vers qui s'y trouvent, la douleur de ces parties, le tintement et la surdité." (La nouvelle maison rustique, an XII)

calendrier républicain