NERPRUN (Rhamnacées)

18 fructidor

Son nom botanique Niger Prunus signifie "Prunier noir", on l'appelle aussi épine de cerf, ou bourg épine. C'est un arbuste de 5 à 6 mètres de haut qu'on rencontre souvent dans les haies.

Au cours de l'âge de fer, son bois, très calorifique, facile à récolter, était destiné à la fusion des métaux. Plus tard, son écorce fut utilisée pour teinter les tissus. Ses graines, connues des peintres sous le nom de graines de Perse ou graines d'Avignon, ont fourni jusqu'au début du XIX ème siècle un pigment jaune vif si elles sont cueillies immatures, ou vert foncé (vert de vessie, parce qu'on le stockait dans des vessies de porc) si elles sont cueillies mûres.

Ses baies de couleur noire "purgent la bile, la pituite et spécialement les sérosités, elles conviennent à la cachexie, à l'hydropisie, à la goutte, au rhumatisme, à la paralysie. La dose des baies est de dix à vingt; il est nécessaire de manger aussitôt qu'on les a avalées, afin qu'il se rencontre dans l'estomac une substance capable d'émousser l'acrimonie de leur sel; car autrement, elles exciteraient des tranchées considérables." (La nouvelle maison rustique, an XII).

Le nerprun, tout comme l'épine vinette abrite les spores de la "rouille du blé", champignon qui cause une terrible maladie décimant les céréales (voir 13 fructidor: épine-vinette).

calendrier républicain