Navet (Crucifères)

23 vendémiaire

Avant d'être détrôné par la pomme de terre, c'est le légume le plus consommé par les paysans. Voici ce qu'en dit "Le Ménagier de Paris" à la fin du XIV ème siècle: "Les Navets sont durs et mal cuisans jusques à ce qu'ils aient esté au froit et à la gelée; l'en leur oste la teste, la queue et autres barbillons ou racines, puis sont rés, puis lavés en deux ou en trois paires d'eaues chaudes, bien chaudes, puis cuire en chaude eaue de char, soit porc, beuf, ou mouton".

Et en l'an XII de la République, "Les navets cuits sous la braise, appliqués derrière les oreilles sur les carotides font révulsion et apaisent efficacement la douleur des dents" (La nouvelle maison rustique, an XII)

Aujourd'hui en France, le navet est boudé, il finit dans la soupe ou dans le pot-au-feu, où il doit se faire discret, sauf pour quelques "chefs". Voici un navet sculpté par Michel Pio dont vous pouvez voir les réalisations sur le site http://chefsimon.com



calendrier républicain