MYRTE (Myrtacées)

26 thermidor

C'est un arbrisseau à feuilles persistantes qui pousse spontanément sur les collines chaudes du Midi méditerranéen. Les feuilles très odorantes servent en inhalation pour soigner rhumes et sinusites , quant au fruit on l'utilise pour parfumer gibier et charcuterie et pour la fabrication d'une liqueur.

L'eau de Myrte distillée, connue sous le nom "d'eau d'Ange", fait partie de nos anciennes eaux de toilette.


Extrait de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert:

"Les feuilles de myrtes entrent dans les sachets d'odeur, dans les pots-pourris; et au royaume de Naples, elles servent à tanner les cuirs.
Les baies de myrte sont de quelque usage en Médecine, et on en fait en Allemagne une teinture de couleur d'ardoise qui a peu d'éclat. Dans la Provence où il y a beaucoup de ces arbrisseaux, les oiseaux se nourrissent de ces baies; ce qui les engraisse et les rend d'un goût excellent."

Extrait de La nouvelle maison rustique (an XII):

"Les feuilles de myrte corrigent la puanteur des aisselles, appliquées en forme de poudre, arrêtent la sueur, en forme de friction soulagent les membres catarrheux, guérissent la puanteur de l'haleine, apaisent l'hémorragie du nez..... Les baies de myrte ainsi que les feuilles entrent dans les compositions de beaucoup de remèdes.... elles guérissent la chute du fondement, de la matrice et la teigne de la tête."

calendrier républicain