MILLET (Graminées)

2 fructidor

"On nourrit les poulets et les oiseaux avec du millet, on en fait du pain qui est assez bon pourvu qu'il soit mangé chaud, on en fait aussi de la tisane quand il est mondé de sa peau; on en fait encore avec du lait une bouillie qui approche de celle qu'on fait avec du riz, car le riz ne diffère du millet pour le goût que parce qu'il est plus agréable, plus gros et plus nourrissant. Toutes sortes d'oiseaux, principalement les ortolans en sont très friands....

Il y a trois sortes de millet: le petit, le gros et le noir ou millet d'Afrique. Le meilleur de tous est le petit.... il ne craint point le froid, la neige les pluies ou les vents, il croît en sûreté contre le pillage des oiseaux, il n'est point si longtemps au hasard que les autres espèces, il mûrit quinze à vingt jours plus tôt, et il n'effrite pas la terre, à beaucoup près que le millet à gros grains....

La paille du millet, principalement celle du noir est bonne pour le bétail. Le blé semé dans un champ dont la dernière dépouille a été le millet, n'est point du tout attaqué par des vers, ils s'attachent uniquement aux racines du millet resté en terre où elles leur fournissent à manger pour plus de deux ans.

(A propos du pain de millet): on en mange dans beaucoup de pays de landes et de montagnes, ce pain dit-on n'est pas mauvais, mais il faut en faire tous les jours de nouveau, parce que n'étant pas cuit au four comme les autres, il veut être mangé tout frais. Les montagnards en font leur repas en le mêlant avec du petit lait salé, ou avec du fromage"

(La nouvelle maison rustique, an XII).

calendrier républicain