MARRONNIER (Hippocastaniacées)

23 germinal

Le marronnier  ou châtaignier de cheval (les Turcs donnaient son fruit à manger aux chevaux poussifs) est originaire des Balkans et du nord de la Grèce, (mais ses fruits sont appelés "marrons d'Inde"). Il est rapporté de Constantinople par Bachelier en 1615 et, quelques dizaines d'années plus tard décore les parcs des châteaux, les allées et les restaurants de plein air. Qui ne connaît un café, un restaurant "des marronniers"?

Pour La nouvelle maison rustique (anXII), "il a été apporté des Indes au commencement du dix-septième siècle, et un marron d'Inde se vendait alors jusqu'à cent sous pièce au Jardin des Plantes où était le premier marronnier d'Inde."

"De nouvelles expériences annoncent que l'écorce du marronnier d'Inde peut fournir une poudre anti-septique, qui, si elle n'est pas plus forte que la quinquina, ne lui est pas moins inférieure, en sorte qu'on pourrait la substituer par esprit d'économie au remède américain. M. Peper est parvenu à préserver de la pourriture les jaunes d'œufs, le sang, la viande même avec la décoction de l'écorce de châtaignier sauvage" (La nouvelle maison rustique, an XII)

Les fruits du marronnier sont largement utilisés pour combattre les problèmes veineux.

De son bois mou et blanc on tire des caisses d'emballage.

calendrier républicain