LUZERNE (Papilionacées)

1er prairial

Plante fourragère, sa culture, très ancienne, remonterait à plus de 9000 ans dans les hauts plateaux du Caucase, l'Iran et la Turquie. Les graines auraient été rapportées d'une expédition en Asie occidentale par les troupes d'Alexandre le Grand aux environs de 470 av. J.-C.

Pure ou en association avec une graminée, elle était cultivée partout, c'est une plante vivace qui résiste à la sécheresse grâce à ses profondes racines, elle supplante toutes les graminées, envahit les terrains arides, s'étend très rapidement grâce à ses "graines-projectiles": en été, si vous vous promenez dans un terrain envahi par la luzerne, vous entendez des claquements secs, ce sont ses gousses qui éclatent, projetant au loin les graines.

Fraîche ou sous forme de foin, elle fournissait un excellent fourrage, mais depuis quelques dizaines d'années, on ne la cultive plus que très rarement en France. Les raisons de ce déclin de la luzerne sont liées à l'apparition et au développement spectaculaire de systèmes fourragers plus simples à conduire, à base d'ensilage de maïs, ou de ray-grass, complémentés par du tourteau de soja.

Et pour finir, dernière nouvelle : la luzerne est une des plantes qui, une fois modifiée génétiquement, se prête le mieux à la fabrication de protéines thérapeutiques à usage humain.

calendrier républicain