LUPIN (Papilionacées)

28 thermidor

Lupin (Papilionacées) Mieux connu aujourd'hui comme plante ornementale ou pour les graines saumurées qu'on mange à l'apéritif, il a été consommé et cultivé depuis l'Antiquité. Des graines ont été retrouvées dans les pyramides égyptiennes. La civilisation maya en a également fait usage.

Plusieurs variétés de lupin cohabitent: la plante ornementale de nos jardins produit des graines très toxiques, les lupins blancs, eux sont consommables et cultivés comme engrais verts ou pour leurs graines.

"Ils ne demandent presque point de culture, viennent dans les terres les plus maigres et les plus usées.... Ils sont mûrs à la fin de septembre ou octobre (en vendémiaire), on les arrache toujours avant les gelées, et on les garde pour les battre à loisir......

On trempe les grains de lupin dans l'eau pour leur faire perdre toute leur amertume, ils servent principalement à nourrir les bœufs l'hiver, mais il faut qu'ils soient trempés dans de l'eau de rivière, salée, et on les fait cuire ensuite. On en donne aussi aux chevaux après les avoir fait passer par plusieurs eaux, pour leur ôter leur amertume. Ils engraissent le bétail et les terres où on les sème: c'est pourquoi ils sont de grand usage en Italie et en Espagne pour amender les terres et nourrir les bestiaux, même les hommes, car ce légume est très employé dans les cuisines, et on en fait du pain en temps de cherté. Les grains de lupin brûlés servent de café en Italie, et on en met la moitié moins que le café, à cause de leur amertume. On en cultive beaucoup dans quelques endroits de France......

Le fourrage des lupins est un bon engrais pour la vigne, pour cela, on l'enterre comme un vrai fumier au pied de la vigne, lors du labour qu'on lui donne vers la Saint Jean (au commencement de messidor); ou bien on brûle le fourrage de lupin, et la cendre sert à fumer la vigne.....

La semence a une saveur amère et désagréable, réduite en farine, c'est une des quatre appelées résolutives; on s'en sert en cataplasme pour faire ouvrir les abcès." (La nouvelle maison rustique, an XII).

Actuellement, en France, la culture de lupin est peu répandue. La farine de ses grains, riche en protéines est destinée au bétail, et depuis une dizaine d'année, elle entre dans l'industrie boulangère pour "améliorer" la farine de blé.

 

Photo: lupin ornemental (graines toxique)

calendrier républicain