LICHEN

17 pluviôse



"Les lichens sont des expansions végétales qui se présentent sous différentes formes, de lèpre, de godet, de membrane, de rameaux, de filets, etc.
Ils habitent partout, même sur les substances les plus lisses et les plus dures; c’est principalement en hiver qu’on les trouve, les arbres en sont tapissés. Vivants, ils les défendent contre la rigueur du froid; morts, ils hâtent leur destruction. Ils sont le fondement de la végétation, en s’attachant aux rochers, où aucune autre plante ne pourrait croître, et en y fumant une terre qui s’accumule et devient propre à nourrir des forêts.

Leurs usages particuliers sont très nombreux. Plusieurs, réduits en poudre, entrent dans la fabrication d’un pain qui soutient l’existence des malheureux habitants du Nord ; on les mange aussi bouillis avec du lait.

Le lichen d’Islande est surtout celui qui est le plus recherché pour la nourriture et pour la médecine [...] Ce lichen en séchant durcit beaucoup ; c’est en cet état qu’il se trouve dans le commerce. Il n’a pas d’odeur, sa saveur est amère sans être désagréable.

Le lichen des rennes sert à la nourriture de ces animaux dans les régions hyperborées. [...]

Beaucoup d’espèces de lichens sont employés dans plusieurs arts, et surtout dans la teinture [...]

Le lichen pulmonaire est en grandes lames, on s’en sert quelquefois en médecine contre les maladies du poumon. Sa substance est si coriace, qu’on en fait des semelles de soulier."

Dictionnaire technologique, Louis Benjamin Francœur et Louis Sébastien Lenormand (tome 12 lainage et magnétisme) - (vers 1830)

calendrier républicain