LAURIER (Lauracées)

13 pluviôse

Le laurier vrai est le laurier d'Apollon, aussi nommé laurier noble, laurier commun, ou laurier-sauce.

Extrait de: Eléments d’histoire naturelle médicale...( après 1831) de Achille RICHARD:

"Les feuilles et les fruits du laurier ont une odeur aromatique agréable, une saveur amère et piquante. Ces feuilles répandent, lorsqu’elles brûlent une fumée d’une odeur suave ; on ne les emploie plus guère maintenent que pour aromatiser certains aliments et particulièrement les viandes.
Quant aux fruits ou baies de laurier, leur péricarpe contient une assez grande quantité d’huile volatile très odorante qui les rend un médicament puissamment excitant, tandis que leur amande fournit par expression une huile grasse que l’on emploie quelquefois pour pratiquer des embrocations sur différentes parties du corps. Elle est verdâtre, d’une consistance butyreuse, et son odeur offre faiblement celle des feuilles de laurier. Mais la plus grande partie de l’huile de laurier des officines est falsifiée par les droguites ; ce n’est autre chose que de la graisse de porc colorée en vert par de l’indigo et du curcuma, et rendue aromatique par la macération des feuilles de laurier et de sabine grossièrement réduites en pulpe. C’est ce dernier onguent dont on fait un usage considérable dans la médecine vétérinaire."



Pierre André Matthiole dans ses Commentaires sur les livres de la matière médicale de Dioscoride, expose les propriétés, l'usage et l'histoire du laurier.
Je vous laisse vous régaler de ces textes, (à lire dans l'ordre) en cliquant sur les vignettes.



calendrier républicain