HOUBLON (Cannabinées)

23 fructidor

Ou vigne du nord, c'est une plante grimpante vigoureuse qui pousse spontanément dans les haies, on en garnit tonnelles et pergolas, mais surtout on extrait de son fruit le "lupulin", poussière résineuse jaunâtre et aromatique qui donne sa saveur amère à la bière et la protège, dans une certaine mesure, contre la prolifération de diverses bactéries.

Le houblon a aussi servi à fabriquer du levain pour le pain.

"La fleur et le fruit sont employés dans la composition de la bière, c'est pourquoi on cultive le houblon mâle avec grand soin en Angleterre, en Flandre et autres pays froids où elle est fort en usage. Les fleurs de houblon sont chaudes, dessicatives, anodines et discussives. Leur principal usage est dans l'obstruction de la rate et du foie, dans la jaunisse, le mal hypocondriaque, la rétention d'urine et les mois, en décoction. L'usage externe est pour apaiser la douleur et guérir les contusions. Le houblon, mangé au printemps en forme d'asperge ou en salade purifie le sang et préserve de la gale. La cendre des tiges aussi bien que la graine sont propres contre les vers des intestins. Les fleurs macérées dans du petit lait de chèvre sont recommandées pour purifier le sang; elles sont admirables pour le scorbut, le mal hypocondriaque, celui de la rate, la gale, l'herpès, et autres infections de la peau, leur décoction éteignant entièrement le levain morbifique, qui est comme implanté dans la masse du sang. Le sirop de houblon purifie pareillement le sang, ainsi que le suc des sommités " (La nouvelle maison rustique, an XII).

calendrier républicain