GUÈDE (Crucifères)

26 pluviôse

Herbe de Saint-Philippe, ou pastel dont les feuilles étaient utilisées en teinturerie jusqu'au XIXe siècle pour leur matière colorante bleu foncé. C'est aussi une plante fourragère.

Dès le début du Néolithique, les habitants de la Provence connaissent et utilisent le bleu du Pastel. De nombreuses autres civilisations ont eu recours à cette plante, comme le montrent les diverses recettes décrites sur des papyrus Egyptiens. Mais ce sont surtout les Celtes qui ont promu l'utilisation de la Guède. Les Britanni et les Picti, peuples de l'actuelle Grande Bretagne ont fortement impressionné César : « Tous les Bretons ont accoutumé de se teindre avec le pastel, qui fait la couleur bleue, pour ressembler plus horrible en guerre ». D'autres racontent : « les femmes et les filles de ces populations se mettent nues et s'enduisent le corps de Guède avant de participer à certaines cérémonies religieuses ». Pour les auteurs de cette époque, la Grande Bretagne était le pays "des hommes peints".

calendrier républicain