FRÊNE (Oléacées)

29 ventôse

Cet arbre peut atteindre une hauteur de 30 mètres, dans la mythologie scandinave, c'est un frêne qui supporte le monde. On apprécie ses qualités ornementales, les vertus médicinales de ses feuilles et de son écorce:

"Les feuilles de frêne sont dessicatives pour les morsures et les piqûres de serpents, on en avale le jus et on en applique le marc sur la plaie. L'écorce et le bois sont dessicatifs et atténuants, spécifiques pour ramollir les duretés de la rate. Le sel tiré des cendres du bois est admirable contre les plaies, tant intérieurement qu'extérieurement. Sa semence, appelée langue d'oiseau à cause de sa figure, est chaude, dessicative, et salutaire au foie, à la pleurésie, au calcul." (La nouvelle maison rustique, an XII)

Une des variétés de frêne, le frêne à fleurs, donne "la manne de Calabre", laxatif doux très appréciée aux 17ème et 18ème siècles, si appréciée, que certaines "personnes délicates et sensuelles " (dixit François Chomel, médecin 1607-1684) la mêlait à leur café.

Mais c'est surtout le bois du frêne que l'on utilise, il est remarquable de flexibilité, on s'en servait pour la fabrication des carrosseries des carrosses et des premières voitures à moteur, mais aussi pour les skis. C'est en bois de frêne que, vers 1505, l'on créa la première raquette de tennis, (son cordage était en boyaux de mouton).

La frenette, boisson fermentée, pétillante et rafraîchissante se fabrique à partir des feuilles du frêne.


calendrier républicain