FOUGÈRE

3 floréal



"On utilise la fougère sauvage de nos bois pour l'emballage des fruits, spécialement du raisin; on en fait aussi des coussins, des traversins et des paillasses fort saines pour les lits des enfants." (Dictionnaire universel de la vie pratique à la ville et à la campagne, 1867)


"Les fougères qui croissent spontanément dans les bois et les lieux incultes peuvent fournir aux arts des produits utiles. Dans les Vosges et le Jura, on les recueille avec avantage avant la maturité pour les brûler et en tirer de la potasse; dans d'autres on en fait de la litière pour les animaux domestiques, ou on les expédie pour l'emballage des poteries et autres objets fragiles." (Maison rustique du XIXème siècle, 1836, tome 3)


Le rhizome de polypode est comestible (réglisse des bois); quant à celui de la fougère mâle, "il lève les obstructions, est bon pour l'hydropisie, pour tuer les vers de l'intestin et pour toutes les affections de la rate." (La nouvelle maison rustique, an XII)

calendrier républicain