FENOUIL (Apiacées)

12 thermidor

Il est utilisé par les Égyptiens et les Chinois dès l'Age de Bronze. Dans la mythologie grecque, le fenouil géant est une nourriture des dieux et quiconque en consomme peut accéder à la connaissance, les Grecs en firent un symbole de victoire lorsqu'ils battirent les Perses à Marathon en l'an 490 avant J.-C, dans un champ de fenouil.

On consomme les graines de fenouil comme épice et le "bulbe" cru ou cuit comme un légume. On se sert aussi de toute la plante comme d'une médecine:

"On prépare une eau ophtalmique excellente contre plusieurs maladies des yeux: on coupe les têtes du fenouil, puis on remplit de poudre de sucre le creux des tiges, lequel se résout en eau durant la nuit et on ramasse cette eau le matin.
Les sommités de fenouil fortifient l'estomac, augmentent le lait des nourrices, aiguisent la vue, adoucissent la trachée artère et les âcretés de la poitrine.
La racine, qui est une des cinq apéritives et la semence qui est une des quatre grandes chaudes sont très usitées pour dissiper les vents et pousser vers la circonférence. Outre cela, la semence fortifie l'estomac, aide à la digestion, donne bonne bouche étant mâchée et a coutume d'être ajoutée aux purgatifs, tant pour les corriger que pour chasser les vents"
(La nouvelle maison rustique, an XII)

Les pouvoirs du fenouil au Moyen Age (et pour certains jusqu'à nos jours): on éloigne les démons en jetant au feu une poignée de graines de fenouil. Une branche de fenouil suspendue au dessus de la porte d'entrée de la maison protège ses habitants des mauvais sorts.

calendrier républicain