ERABLE SUCRE (Aceracées)

21 frimaire

Variété d'érable cultivée en Amérique du Nord pour sa sève. et importé du Canada par Samuel de Champlain.

Définition de l'Encyclodédie Diderot rt d'Alembert:

"Le petit érable plane, ou l'érable à sucre: arbre de moyenne grandeur, qui croît naturellement dans la Virginie, où il est fort commun, et où on lui donne le nom d'érable à sucre. [...] Cet arbre est encore fort rare en France; mais il y en a plusieurs plants dans les jardins de M. de Buffon à Montbard en Bourgogne, qui, quoiqu'âgés de dix ans, n'ont encore donné ni fleur ni graine. Cet arbre est très robuste, il soutient les grandes chaleurs aussi bien que les longues sécheresses; il résiste à l'effort des vents impétueux et à la rigueur des grands hivers, et il prend plus d'accroissement dans un terrain sec et élevé, que dans les bonnes terres de vallée. On prétend que les habitants de la Virginie font de bon sucre, et en grande quantité, avec la sève qu'ils tirent de cet arbre par incision."


Et, selon La nouvelle maison rustique (an XII):

"Le suc de l'érable est très bon à boire et d'un goût approchant le sucre [....] pour que cette sève d'érable soit sucrée quand on la tire, par térébration, il faut qu'il gèle les nuits, qu'il fasse du soleil pendant la journée et que la pied de l'arbre qu'on perce soit couvert de neige, autrement la sève ne sentirait que le bois [....] Le suc d'érable est excellent pour les maladies de la poitrine et du foie."

calendrier républicain