ÉPINE-VINETTE (Berbéridacées)

13 fructidor

Arbuste épineux dont on fait des haies défensives. Ses fleurs jaunes, à odeur désagréable, possèdent des étamines "irritables": si on touche le filet de l'étamine, celle-ci se rabat vers le pistil. Le fruit rouge est comestible, on en fait des sirops et des gelées à condition d'avoir le courage de les cueillir dans ce buisson d'épines. Le bois, à la cassure, apparaît d'un beau jaune vif. Racines et tiges, une fois bouillies servent de colorants pour la laine, le lin et le bois d'ébénisterie.

"Cet arbrisseau est fort commun, il en vient partout au bord des bois et dans les haies... On mange les épines vinettes (le fruit) quand elles sont tendres bien mûres et fort rouges, elles sont aigrelettes, rafraîchissantes, agréables et saines; on en confit, mais elles servent encore plus en médecine qu'en aliment.... on ordonne le fruit de l'épine-vinette dans les maladies où on a besoin de rafraîchissement et d'astriction comme la diarrhée et la dysenterie; il est cordial, propre pour arrêter les hémorragies, pour désaltérer, pour calmer le grand mouvement de la bile." (La nouvelle maison rustique, an XII)

L'épine-vinette qui héberge un des stades du champignon responsable de la rouille du blé a été à grand peine coupée, brûlée, déracinée, pourchassée, éloignée le plus possible des champs de céréales. Ceci se passait au milieu du XX ème siècle. Dans les siècles précédents, avant qu'on ne fasse le lien entre rouille et épine-vinette, pour combattre la rouille du blé (véritable fléau du blé de printemps, des avoine, orge et seigle), les Romains priaient Robigo:

"Âpre Robigo, épargne les plantes de Cérès, et laisse s'agiter au-dessus du sol leurs extrémités délicates. Permets aux semailles, nourries par les astres, de croître sous un ciel clément, en attendant d'être mûres pour la faucille.Ta puissance n'est pas anodine : les froments que tu as piqués, le paysan affligé les considère comme perdus." (Ovide)

Plus tard, pour la même raison, les chrétiens priaient leur Dieu unique et défilaient en procession.

Actuellement, l'épine-vinette, n'est plus à exterminer: de nouvelles races de céréales sont crées qui résistent au champignon de la rouille.

calendrier républicain