ÉPINARD (Chénopodiacées)

16 ventôse

L'épinard sauvage ou Toute bonne, ou herbe du Bon Henri tient son surnom du roi Henri IV qui avait créé des jardins de plantes comestibles dans le but d'aider son peuple. Il pousse au voisinage des habitations dans les terres riches en azote et se consomme comme l'épinard de nos jardins.

"Cette plante [l'épinard sauvage] amollit le ventre de ceux qui la mangent cuite comme les épinards; elle est vulnéraire, propre pour tuer les vers. Sa racine un peu laxative, résiste au venin, guérit la gratelle. Cette plante est très bonne pour nettoyer et guérir les ulcères; le jus de sa racine appliqué guérit la rogne, et avec du vinaigre, elle nettoie les taches de la peau."

Pour l'épinard cultivé: "ses feuilles sont rafraîchissantes et humectantes, de bons aliments dans les maladies, elles amollissent le ventre, adoucissent l'âcreté de la trachée-artère, elles purifient le sang. On les applique sur le ventricule et sur le foie pour rafraîchir ce viscère; elles engendrent à la longue un sang mélancolique." (La nouvelle maison rustique, an XII).

calendrier républicain