EPICEA (Pinacées)

8 frimaire

C'est le plus grand conifère d'Europe, on le nomme aussi pesse, apicia, garipot, faux-sapin.

La distinction entre épicéa et sapin est affaire de spécialiste, voir ci-contre ce qu'en dit Pierre-André Matthiole dans son Commentaires sur les six livres de  Dioscoride, (traduction d'Antoine du Pinet).

USAGE DES CONIFERES

Elemens d’histoire naturelle médicale, Achille Richard, page 476:

"Le tronc de ces arbres majestueux, qui acquièrent dans quelques espèces une hauteur des plus considérables, est employé avec le plus grand avantage dans les constructions civiles et navales [...] L’écorce d’un grand nombre de Conifères peut être employée comme celle de nos chênes, au tannage et à la préparation des cuirs. Les différentes substances résineuses retirées des pins, des sapins et des genèvriers, sont également importantes pour l’usage pharmaceutique et pour les arts industriels."



Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, volume XII, page 899:

"Poix: C'est une espèce de suc ou de gomme tenace qui se tire des bois gras, principalement des pins et des sapins, dont on se sert pour la construction des vaisseaux, en médecine et en plusieurs autres arts. La poix est proprement un suc de l'écorce de l'arbre appellé picea, pesse, et l'on conçoit que ce n'est autre chose que l'huile de cet arbre, beaucoup plus épaissie, et devenue beaucoup plus noire que dans le beaume..."

La nouvelle maison rustique (an XII):

"Les sommités de ces arbres sont salutaires dans le scorbut, la goutte, le rhumatisme, cuites dans de l'eau et du vin pour la boisson, pour le mal de dents en gargarisme"


L'épicéa est "le sapin de Noël" traditionnel.

calendrier républicain