CHICOREE (Composées)

(3 frimaire)

"Nous cultiverons quatre espèces de chicorées, la chicorée sauvage; des plus utiles, pour les animaux en été, et donnant pendant l'hiver une salade étiolée appelée barbe de capucin, la chicorée frisée, pour manger en salades, et pour faire cuire; la scarole employée en salade et aussi pour la cuisson, soit seule, soit mélangée avec de la chicorée et enfin la chicorée Witloof pour consommer cuite pendant l'hiver".(A. GRESSENT, Le Potager moderne, 1863).

De la Chicorée
(Maison Rustique du XIXème siècle - 1837)
"... C'est principalement pour les vaches et comme fourrage destiné à être mangé, que l'on cultive la chicorée sauvage. Son usage comme nourriture ne doit être ni abondant ni continué sans interruption; car, dit M. Tessier, les animaux qui mangent cette plante prennent en même temps une nourriture et un médicament. Il a été expérimenté que des vaches qui avaient eu de la chicorée sauvage pour seule nourriture pendant quelque temps ne donnaient qu'un mauvais lait et des fromages amers....
De la chicorée à café: Celle-ci est une variété de la précédente, plus grande dans toutes ses parties, assez facile à reconnaître, cultivée en Allemagne et dans le nord de la France pour ses racines, lesquelles, après avoir été séchées et torréfiées sont réduites en une poudre qui remplace celle du café, ou du moins est mêlée avec elle chez les pauvres gens et chez ceux dont le goût n'est pas difficile..."

Photo: fleurs de chicorée sauvage

calendrier républicain