CERISE (Rosacées)

19 messidor




Pour Buffon, à propos du cerisier:
"son fruit est aussi un des bienfaits de la nature; c'est l'un des plus agréables de ceux qui sont destinés à l'homme: crues ou préparées de diverses manières, les cerises sont un aliment aussi sain qu'exquis. On en tire par la distillation, une eau de vie très violente."




En l'an XII de la République, La nouvelle maison rustique nous donne la recette du vin de cerises:

"On prend douze ou quinze livres de cerises aigres dans le mois de juin ou juillet (en messidor), on en ôte les queues et les noyaux, puis on jette ces fruits et les noyaux cassés par la bonde d'une barrique de bon vin blanc, et après qu'elles y ont été pendant un mois, et qu'elles ont communiqué au vin leur qualité rafraîchissante et apéritive, l'on perce la barrique et l'on en boit le vin avec plaisir. La couleur en est agréable à voir, le goût délicieux, et les effets surprenants; il n'y a peut-être point de remède plus excellent pour tempérer les reins, et pour en vider les sables, les glaires et les petites pierres."

calendrier républicain