AIL (Liliacées)

27 messidor

Originaire de l'Asie Centrale, l'ail est cultivé et consommé depuis plus de 5000 ans par les Sumériens. Les Chaldéens en étaient friands, de même que les Egyptiens pour qui l'ail était non seulement un aliment censé augmenter le rendement au travail des esclaves, mais aussi une offrande. Dans la Rome antique, le petit déjeuner courant se composait souvent de pain frotté d'ail. On dit que les Gaulois étaient grands consommateurs d'ail.

L'ail a toujours figuré parmi les condiments les plus populaires en France, et partout, il soigne et il protège d'une façon magique: on porte une gousse d'ail accrochée autour du cou pour se préserver du mauvais sort, et Dracula lui-même s'enfuit devant une gousse d'ail.

Pour La nouvelle maison rustique (édition de l'an XII) "Son usage interne est dans la colique venteuse, contre les vers, dans la peste avec du vinaigre, contre la toux et les calculs, elle consomme les viscosités de l'estomac et excite l'appétit. L'usage externe de l'ail est recommandé dans la galle, dans la toux, on oint la plante des pieds de son suc mêlé avec du saindoux."

calendrier républicain