TONNEAU

30 vendémiaire

Platon, vers 300 avant J.C considérait les Gaulois comme des buveurs de vin et d'hydromel, et c'est en Gaule que sont apparus les premiers tonneaux en bois de chène, moins fragiles que l'amphore. Pour le transport des tonneaux, on a construit des navires qu'on pris l'habitude de jauger.... en tonneaux.


Illustration : couverture du livre "El baril de amontillado"
de E. Poe, Collection Cuento Contigo.


"La meilleure forme à donner à un tonneau est celle de deux cônes tronqués réunis par leur grande base; plus un tonneau approche de cette figure, moins il touche la terre par des points de contact, et plus il fait voûte et offre de résistance, plus on le roule et on le retourne facilement, et moins les cercles et les osiers qui les lient sont sujets à pourrir. L'air circule plus librement, et l'humidité s'attache moins au bois qui ne se couvre alors pas de moississures.
On doit apporter le plus grand soin au choix des tonneaux et les examiner avec la plus scrupuleuse attention; toute négligence dans leur achat entraîne souvent la perte du vin. " Maison Rustique du XIX ème siècle (Paris 1836).



Brueghel le Jeune:  Bataille entre Carnaval et Carême

calendrier républicain