FLEAU

10 nivôse


Le fléau est un outil en bois composé de deux parties: un manche et une batte, reliés par une courroie de cuir. Le batteur lève le fléau et l'abaisse d'un mouvement régulier de manière à faire tomber la batte horizontalement sur les épis.

"La meilleure façon de battre le blé est au fléau: il ne laisse presque aucun grain aux épis, et ce battage est bien plus aisé, plus simple, plus prompt, avance davantage, embarrasse et coûte moins que les autres manières, telles que sont celles de faire fouler les gerbes par les chevaux mulets et bœufs ou de les faire broyer sous les cylindres ou les traîneaux." (La nouvelle maison rustique, an XII).

Le battage n’a pas lieu au moment de la moisson, mais toute l’année, et de préference l’hiver par temps sec. Le batteur en grange, armé de son fléau, va de ferme en ferme battre blé, seigle et avoine; il travaille sur l'aire de terre battue, surface plane aménagée dans un coin de la grange.

 "On doit prendre garde que les batteurs, surtout ceux qui sont à la tâche, ne laissent pas de blé aux gerbes, et qu'ils ne fassent ni entrepôts, ni trous à la grange pour en voler le grain". (La nouvelle maison rustique, an XII).


Photo: tympan du portique de la cathédrale d’Autun (Saône et Loire)
© art-roman.net 2001-2005
site à voir: http://www.art-roman.net/

calendrier républicain