TERRE VEGETALE

7 nivôse

La terre végétale, riche en débris végétaux plus ou moins décomposés par les micro-organismes, est arable, elle est dite "vivante".



Extraits de l'Histoire naturelle de Buffon:

"Sur la grande couche d’argile qui enveloppe le globe, et sur les bancs calcaires auxquels cette même argile sert de base, s’étend la couche universelle de la terre végétale qui recouvre la surface entière des continents terrestres [...]

Cette couche de terre productrice et féconde est toujours plus épaisse dans les lieux abandonnés à la seule Nature que dans les pays habités, parce que cette terre étant le produit des détriments des végétaux et des animaux, sa quantité ne peut qu’augmenter partout où l’homme et le feu, son ministre de destruction, n’anéantissent pas les êtres vivants et végétants. Dans ces terres indépendantes de nous et où la Nature seule règne, rien n’est détruit ni consommé d’avance ; chaque individu vit son âge; les bois, au lieu d’être abattus au bout de quelques années, s’élèvent en futaies et ne tombent de vétusté que dans la fuite des siècles, pendant lesquels, leurs feuilles, leurs menus branchages, et tous les déchets annuels superflus, forment à leur pied des couches de terreau, qui bientôt se convertit en terre végétale, dont la quantité devient ensuite bien plus considérable par la chute de ces mêmes arbres trop âgés...."

calendrier républicain