SEL

22 nivôse


La consommation en sel est un besoin vital pour l’homme, mais l’utilisation principale du sel est la conservation des aliments.

Préparation du saloir (La nouvelle maison rustique, an XII):

"Le saloir doit être de bois de chêne ou autre bois dur et sans aubier: une futaille à vin serait un bois tout éprouvé et bon, pourvu qu’elle ne sentît point le moisi. Le saloir sera entouré de bons cercles, pour que la saumure ne se perde point. Quelques-uns même garnissent le fond en dehors de poix noire, qu’ils font fondre tout autour du jable de l’épaisseur d’un écu et de la largeur de deux doigts. Le couvercle fermera à clef, et joindra si bien, que la chair ne puisse s’éventer et perdre son goût. Avant de la saler, on jettera dans le saloir de l’eau chaude dont on le lavera avec du thym, de la lavande ou de la marjolaine, en le frottant bien fort de tous les côtés, ensuite on laissera peu hâler le saloir, et pendant ce temps là, on prendra une brique que l’on fera rougir au feu. Quand elle sera rouge, on la mettra au fond du saloir sur une autre brique froide, ou sur une pierre, et on jettera dessus deux muscades râpées. Cela produira d’abord une fumée épaisse qu’il ne faut pas laisser évaporer: au contraire, aussitôt que les muscades seront répandues sur cette brique, on fermera et on bouchera si bien le saloir que la fumée n’en puisse sortir. Cette vapeur qu’on y tiendra renfermée environ une heure, aura le temps de pénétrer dans le bois du saloir, et la chair qu’on y mettra en prendra le goût en peu de temps."

Illustration: Les trois enfants mis au saloir (légende de Saint Nicolas), dessin des élèves du CM2 de l’école de Kuntzig (Moselle).

Histoire du sel et gabelle


Carte des gabelles publiée en 1781
 © Bibliothèque Nationale de France

Un lien sur l'histoire du sel:

http://perso.wanadoo.fr/echel/essai_presentation/histoire_du_sel.html


calendrier républicain