ETAIN

26 nivôse






Ce métal, à faible température de fusion, se moule et se cisèle facilement, il a aussi l’avantage de se conserver à l’air sans noircir, de ne pas former de composés toxiques au contact des aliments. Pour ces raisons, il a été largement utilisé dans la vaiselle (assiettes, plats, pots, gobelets, flacons, pichets, aiguières)  jusqu’au 18ème siècle, époque à laquelle il sera détronné par la faïence et la porcelaine.

Jusqu’au début du 20ème siècle, les récipients en cuivre et en fer: chaudrons, seaux, arrosoirs sont étamés et rétamés ( recouvert d’une couche d’étain) par des ouvriers ambulants qui sillonnent les villes et les campagnes au chant de “Tam tam tam, c’est moi qui rétame, les chaudrons les casseroles...”


L’étain en alliage avec le cuivre forme le bronze, utilisé pour la fabrication d’armes d’outils, cloches, robinets, médailles, pièces de monnaie, statues.


 Allié avec le plomb, c’est un métal d’apport pour la soudure, et aussi le composant des tuyaux d’orgue.






calendrier républicain