ROSSIGNOL

5 floréal



Voici ce que dit des rossignols Saint François de Sales dans Des deux principaux exercices de l'amour sacré qui se font par complaisance et bienveillance.
 

"Ainsi les rossignols se complaisent tant en leur chant, au rapport de Pline, que pour cette complaisance quinze jours et quinze nuits durant ils ne cessent jamais de gazouiller, s'efforçant de toujours mieux chanter à l'envi les uns des autres; de sorte que lorsqu'ils se dégoisent le mieux, ils y ont plus de complaisance, et cet accroissement de complaisance les porte à faire de plus grands efforts de mieux gringotter, augmentant tellement leur complaisance par leur chant, et leur chant par leur complaisance, que maintes fois on les voit mourir, et leur gosier éclater à force de chanter; oiseaux dignes du beau nom de Philomèle, puisqu'ils meurent ainsi en l'amour et pour l'amour de la mélodie."



Illustration d'Edmond Dulac pour Le Rossignol et l'empereur (de Andersen), in La Reine des neiges et quelques autres contes. Paris, L'édition d'art Henri Piazza, 1911.


calendrier républicain