POULE

5 germinal


"Pour réussir à élever des poules, il faut savoir les choisir. Celles de moyenne grandeur et noires, passent pour avoir la chair plus délicate, et pondre davantage. Les blanches et les grises ne sont pas ordinairement si fécondes, elles sont aussi plus en danger d’être prises par les oiseaux, ou autres animaux de proie, parce que leur plumage frappe plus que toute autre couleur.

Les poules qui ont la tête haute et grosse, la crête pendante et rouge, l’œil vif, le cou gros, la poitrine large, le corps gros et carré, les jambes et les pieds jaunes, le plumage noir tanné, roux, pommelé de noir et de blanc, passent encore pour bonnes et fécondes; celles au contraire qui ont les ergots haut montés pondent beaucoup moins, et sont sujettes à casser leur œufs lorsqu’on les met couver, par l’impatience naturelle qu’elles ont de quitter leur nid, ou par leur pesanteur ou maladresse, à cause de leurs longues et grosses pattes....

Le poulailler doit être nettoyé très souvent, et parfumé d’herbes fortes, comme thym, marjolaine ou lavande; et si l’on veut d’encens et bois de genièvre, même de soufre, n’y ayant rien de plus salutaire pour les poules, que ces sortes de fumées qui chassent le mauvais air et la fièvre, et tuent la vermine à laquelle elles sont sujettes: on doit aussi décrotter toutes les semaines les bâtons, juchoirs et montoirs; nettoyer et remplir d’eau nette les abreuvoirs tous les jours, pour les garantir de la pépie....

Il faut avoir soin de remarquer les poules qui sont trop vieilles pour bien pondre ou couver, celles qui, par leur humeur acariâtre ou autrement ne sont bonnes ni à l’un ni à l’autre; celles qui sont trop grasses parce qu’elles ne pondent plus, et celles qui sont sujettes à égarer, casser ou manger leurs œufs: toutes ces espèces ne sont bonnes qu’à être au plus tôt vendues, tuées ou mises à l’engrais.

Il y a des poules qui s’afriandent à manger du raisin, ce qui les empêche de pondre. Pour les en dégoûter, il faut leur donner des grains de vignes sauvages, leur amertume leur fera bientôt perdre le goût du raisin.

...... Les œufs pendant la couvée, sont sujets à beaucoup d’accidents: le tonnerre par exemple, les corrompt d’un seul coup, quand la poule n’est pas dessus. De bonnes gens croient que l’herbe verte, de petites branches de laurier, des têtes d’ail ou de la ferraille, comme des clous, mis dans le nid de la couveuse, sont un préservatif contre l’effet du tonnerre."

Texte: La nouvelle maison rustique (an XII)

Illustration
ci-dessous: affiche de 1916, d'après le dessin de  G. Douanne, écolière de 16 ans. Ce document appartient à une série d'affiches de propagande pour l'effort de guerre, réalisées par les élèves des écoles communales de Paris, et commandées par le Comité National de Prévoyance et d'Economies pour la Guerre.


calendrier républicain