ÉCREVISSE

25 fructidor

....Mère écrevisse un jour à sa fille disait
comme tu vas, bon Dieu! ne peux-tu marcher droit?
- Et comment vous allez vous-même! dit la fille.
Puis-je autrement marcher que ne fait ma famille?
Veut-on que j'aille droit quand on y va tordu?.....

Jean de La Fontaine, in L'écrevisse et sa fille

Photo: tympan du portail de la cathédrale d'Autun, © art-roman.net 2001-2005
http://www.art-roman.net/index.htm (magnifique site, à visiter)


Manière de prendre les écrevisses
"Avoir un chien ou un chat, ou, pour le mieux, un vieux lièvre, qu'on fera pourrir environ huit jours dans le fumier; le lier avec une corde pour l'attacher à une pierre ou à un piquet, puis mettre l'appât dans l'eau, et y retourner le lendemain, on trouvera la charogne chargée d'écrevisses, qu'on prendra. On remet ensuite la charogne dans le même endroit et on continue de même tous les jours jusqu'à deux fois, tant que la charogne dure.
On mange les écrevisses en ragoût, en hachis, en tourte, en salade: il s'en fait des coulis excellents, et il n'y a point de bonnes bisques où elles n'entrent. Elles sont salutaires aux phtisiques et aux asthmatiques, elles purifient le sang, poussent par les urines et détergent les ulcères de la gorge; elles sont bonnes aussi contre l'excessive maigreur, mais il ne faut pas que l'usage en soit trop continué, car leur suc renferme quelque chose de narcotique qui, à la longue, pourrait faire tort à la santé. Elles sont encore propres contre la morsure des chiens enragés: on fait brûler des écrevisses dans un poëlle de cuivre jusqu'à ce qu'elles soient en cendre, et on la donne tous les matins pendant quarante jours, une petite cuillérée de cette cendre délayée simplement dans de l'eau.
Les écrevisses ont dans la tête deux petites pierres blanches de la grosseur d'un pois au plus, fait comme un œil, qu'on appelle pour cette raison œil d'écrevisse, on emploie ces pierres en poudre pour purifier le sang et pour absorber les acides; elles ne se trouvent que dans le temps que les écrevisses posent leurs écailles." (La nouvelle maison rustique, an XII)

calendrier républicain