CHAMOIS

15 messidor

“Le chamois est une espèce de chèvre très sauvage qui habite les montagnes, et qui s’élance d’un rocher à l’autre. Il est plus grand et a les jambes plus longues et le poil plus court que la chèvre domestique. La chair en est sèche et bonne aux phtisiques. La peau du chamois se vend aux peauciers, aux pelletiers, aux gantiers et autres, pour en faire des vestes, des culottes, bas, gants, etc. qui se savonnent parfaitement. On trouve des chamois jusqu’au bas des Alpes. “ ( La nouvelle maison rustique,  an XII)

Les chamoiseurs et les gantiers: Claude Weiss, dans Histoire des réfugiés protestants de France (1853) parle ainsi de ces artisans protestants réfugiés dans le Brandebourg après le révocation de l’Edit de Nantes:

   ”L'art du chamoiseur, du mégissier, celui du gantier surtout furent introduits dans le Brandebourg par les réfugiés. L'usage des gants de cuir, substitués à ceux de drap et de fourrure, se répandit dans les classes supérieures de la société, et bientôt toute l'Allemagne et même les États du Nord vinrent acheter à Berlin cet article de luxe dont la France avait eu jusqu'alors le monopole. Les gants glacés et ceux de peau de Suède trouvèrent surtout un débit étendu. Beaucoup de simples ouvriers établis dans la capitale réalisèrent des fortunes considérables en se livrant à cette industrie. D'autres formèrent des manufactures à Halle, à Halberstadt et à Magdebourg, pour profiter du voisinage des foires de Leipzick et de Brunswick. ”

calendrier républicain